LE BOIS ( voir PDF "le bois" )


 

Pourquoi, faire évacuer votre bois, alors que c'est une source d'argent pour vous?

 

Même principe que pour le broyât, le bois évacué, à un coût en plus sur votre facture et rejette du CO2 dans l'atmosphère par les trajets à la déchetterie.

 

Le bois est très apprécié pour les feux de cheminée et sa revente en sera facilité.

Contrairement aux idées reçues, tout bois est bon pour le feu de cheminée, même les résineux (sapin, pin, cyprès …).

 

Les différentes essences de bois présentent généralement les mêmes compositions chimiques.

Que ce soit pour le chêne, le châtaignier, le pin ou le sapin par exemple, le pouvoir calorifique* est sensiblement le même.

 

 

La différence résulte dans l’utilisation :

1.    -soit un bois qui brûle lentement sans flamme ou peu avec une production de braises significatives,

2.    -soit un bois qui brûle rapidement avec des flammes, peu de braises et plus de cendre.

 

 

 

 

La meilleure solution est de disposer d’un bûcher contenant différentes essences de bois.

 

Le bois de chauffage est classé en général en trois catégories d’essences :

 

       1.les bois durs : (le chêne, le hêtre, l’orme, le charme ...)

   Densité élevé, 0,8 - production de braises - “tiennent bien le feu” et dégagent beaucoup de chaleur sous un faible volume.

 

2. les bois tendres : (le tilleul, le bouleau, le peuplier ...)

   Densité moyenne, 0,5 - brûle plus rapidement - belles flambées - séchage plus court.

 

3. les bois résineux : (le pin, le sapin, l’épicéa, le mélèze ...)

   Comparable au bois tendres - densité et pouvoir calorifique équivalentes.

 S’enflamment très facilement - peu de braises - belle flambées.

     On peut parfaitement se chauffer avec les résineux, (exemple dans les Pays Nordiques).

 

Important : L’encrassement des conduits de fumée n’est pas dû à l’essence des bois utilisé, mais à son taux d’humidité et l’allure de chauffe